10 ERREURS A ÉVITER DANS L’ÉCLAIRAGE DE LA SALLE DE BAINS

La salle de bain tout comme les autres pièces de la maison nécessitent un excellent aménagement. Voici dix erreurs courantes que vous devriez absolument éviter lors de l’aménagement de votre salle de bain.

Ne pas tenir compte des normes en matière de sécurité

Les normes en matière de sécurité dans une salle de bain sont particulières. Elles sont assez différentes des normes relatives aux autres pièces. Selon la norme NF C 15-100 on distingue trois types de volumes (zone) dans la salle de bain. Il s’agit du volume 0, du volume 1 et du volume 2. À chaque volume correspondent des règles spécifiques.

Installer uniquement un éclairage fonctionnel

Si vous choisissez uniquement un éclairage courant, il est fort probable que l’ambiance dans votre salle de bain soit peu désirable. Que faut-il faire ? Il est recommandé d’ajouter à l’éclairage fonctionnel d’autres types d’éclairage garantissant une ambiance plus conviviale. Des ampoules de 3500 kelvins sont assez prisées pour des instants de détentes.  Découvrez ici tout ce qu’il vous faut.

Opter pour un éclairage assez jaune

Il n’est pas recommandé d’installer des ampoules ayant une température variante entre 3000 et 3500 kelvins. Bien que ces ampoules offrent un éclairage très chaleureux, ils sont malheureusement moins adaptés pour les salles de bains. Des ampoules blanc neutre de près de 4 000 kelvins sont à prioriser.

Mettre en place un éclairage trop décoratif

Quoi qu’on dise, vous avez besoin d’un bon éclairage dans votre salle de bain. Certes, il faut installer des luminaires décoratifs, mais n’en faites pas trop. Une baignoire lumineuse ou des bandeaux LED et tout autre objet décoratif sont bien pratiques. Veillez toutefois à avoir un excellent éclairage.

Oublier d’éclairer correctement la zone miroir

Beaucoup de personnes se contentent d’un seul luminaire pour l’éclairage de toute leur salle de bain. Ce type d’installation n’est vraiment pas recommandé. Une seule lampe ne peut assurer un éclairage satisfaisant dans toute la salle de bain, surtout au niveau des miroirs. Installez donc en plus des appliques à plisser ou mural.

Avoir un éclairage agressif

Installer un luminaire trop éblouissant dans la salle de bain n’est certainement pas une bonne idée. Votre éclairage principal devrait plutôt être diffus et surtout reposant. Vous pourriez bien utiliser les luminaires en verre dépoli pour avoir ces effets.

Disposer des ampoules ayant un mauvais indice de rendu des couleurs

Pour une salle de bain, il faut un éclairage très semblable à celui qu’offrent les rayons du soleil. Ainsi donc, il vous faut opter pour des ampoules ayant un indice IRC supérieur à 90. Ce sont des ampoules à privilégier surtout proches du miroir afin de réussir vos maquillages.

Mal choisir l’indice de protection

L’indice de protection encore appelé IP est un important indicateur à prendre en compte pour le choix des luminaires de la salle de bain. Cet indice est généralement composé de deux chiffres. Pour les salles de bains, l’IP doit être égal à 67.

Éclairer la pièce à partir d’un seul point

Avoir un seul point d’éclairage n’est pas idéal pour illuminer une salle de bain. Il vous faut y installer plusieurs lumineux de différentes catégories pour une ambiance chaleureuse.

Confondre la salle de bain à un salon

Le nombre de lux indispensable dans une salle de bain est bien plus sérieux que le nombre de lux indispensable dans votre salon. En effet, il faut 300 lux pour un salon alors qu’il en faut 500 pour la salle de bain. Essayez donc de faire les différences.