Comment fonctionne la motorisation d’un volet battant ?

Ouvrir et fermer tous les jours les volets peut devenir une corvée au quotidien. L’opération est d’autant plus fatigante s’il y en a plusieurs. Et si on profite de la joie de l’automatisation ? Pour cela, les volets ont besoin d’un moteur. Il permet de manœuvrer l’ouverture et la fermeture sans un grand effort.

Les systèmes de motorisation pour les volets battants

Le système de fermeture automatisé d’un volet battant est composé d’un bloc moteur ainsi que des bras de manœuvres. Ces derniers sont les responsables des actions comme lors d’une ouverture manuelle. Le moteur est souvent placé sous le liteau de la fenêtre. Il est pratiquement invisible quand il substitue aux gonds. Les bras de manœuvres en revanche peuvent se décliner en deux versions : soit coulissant, soit pivotant.

Toutefois, pour pouvoir utiliser la fermeture et ouverture automatisée, vos volets battants doivent répondre à trois critères précis

  • Il ne doit y avoir aucun frottement lors de la manipulation des battants.
  • Le volet inférieur doit mesurer au moins 36 mm d’épaisseur
  • La mesure entre le volet et la fenêtre ne doit pas être inférieure à 150 mm

Commande filaire ou commande sans fil ?

Il existe deux types de commande pour actionner le moteur de votre volet. Pour choisir le type de commande à choisir, voire sur cette page. Elle propose de vous installer une motorisation avec commande filaire ou commande sans fil.

Une commande filaire se caractérise par un petit bouton ou interrupteur. Il nécessite un raccordement avec votre installation électrique. Bien évidemment, son installation nécessite alors une compétence en la matière. Ce type de motorisation est surtout adapté pour les nouvelles constructions. L’installation peut alors se faire avec l’installation générale de la maison. Toutefois, une commande filaire vous obligera à aller de fenêtre en fenêtre pour les actionner.

Une commande sans fil en revanche est très facile à installer. Elle convient parfaitement à une rénovation. Elle se base sur une transmission des ondes. La réactivation de la commande se fait par une télécommande débarquant un système radio. Cette commande offre plus de confort au quotidien et ne nécessite pas de grands travaux de maçonnerie ni d’installation.

La motorisation, une option avec beaucoup d’avantages

Décider à motoriser ses volets battants ne revêt pas d’un caprice ou de la fainéantise. Elle offre un grand avantage pour l’esthétique de votre maison, mais également pour sa sécurité. En effet, en se fermant, un volet battant automatisé résiste mieux à une tentative d’intrusion. Vous pouvez même l’associer à un système d’alarme. Lors de mauvais temps, le mécanisme offre une option sur la fermeture de volets. Le système peut se fermer à distance. La motorisation est alors très pratique pour profiter plus de confort au quotidien. Par ailleurs, il est possible de les programmer suivant des plages horaires. L’automatisation peut même aller plus loin en détectant un soleil trop fort. Les volets se ferment alors automatiquement lors de détection d’un trop fort soleil. Mais surtout, les volets battants automatisés sont adaptés pour les personnes à mobilité réduite.