Comment accrocher un miroir mural sans cadre ?

Vous avez un miroir mural sans cadre ? Pour l’accrocher, il faut créer des fixations ou des crochets, lesquels vont le tenir en suspension. C’est pratique et plus sécuritaire également parce qu’un miroir reste fragile. En plus, s’il est dépourvu de cadre, il doit être bien sécurisé. Voici comment faire.

Le type de fixation à choisir

La fixation dépend du mur. S’il est en plâtre, en plaque de plâtre, vous devriez accrocher le miroir tel un tableau. Il faut ainsi acheter des crochets à tableau, des chevilles à expansion ou des chevilles autoforeuses. S’il est en béton ou brique, les accrocs doivent être à pointes courtes. Les chevilles à expansion et les chevilles universelles ainsi que les pitons à béton sont possibles.

Si votre mur est en carreaux de plâtre, pensez à des crochets à aiguilles ou à des chevilles autoforeuses. S’il est en bois ou en contreplaqué, des clous classiques, des crochets à aiguilles et des vis à bois suffisent. Veuillez aussi connaître le poids du miroir pour que les fixations y correspondent. De quoi prévenir les accidents après l’installation. Demandez l’avis d’un professionnel pour ne pas prendre de risque. Il ne reste plus qu’à trouver l’emplacement idéal.

Les autres fixations possibles

Si vous ne voulez pas percer ou clouer le mur, les fixations adhésives existent. Mais le poids et la taille de votre miroir sont décisifs. S’il est trop grand, mieux vaut ne pas prendre de risques et choisir des fixations sûres. Si le miroir est de taille moyenne, vous pouvez utiliser une patte à glace. L’épaisseur doit être entre 3 et 10 millimètres. Le ruban adhésif double face est une autre option, surtout si le miroir fait 4 millimètres d’épaisseur. Il ne convient qu’aux surfaces lisses.

Le support adhésif est parfait si le miroir pèse plus de 3 kg ou un peu plus. Mais il n’y a pas plus sûr que le crochet mural. Son efficacité se marie bien avec la simplicité d’utilisation. C’est ce qu’on fait souvent pour les miroirs de la salle de bain. Sinon, il y a encore les rails de fixation qui doivent être vissés avec des chevilles et la ventouse. Cette dernière n’est utilisable que sur les modèles de moins de 1 kg. Les modèles vendus sur ce site spécialisé sont déjà munis de fixations.

Accrocher le miroir au mur : les astuces

Tout commence par quelques mesures. Une fois l’emplacement choisi, il faut le cadrer. Vous saurez ainsi où placer les chevilles ou les adhésifs. Ensuite, il suffit de :

  • placer les fixations du bas ;
  • mettre les fixations des deux côtés ;
  • glisser le miroir par le haut en faisant attention aux bords ;
  • fixer le tout en ajoutant d’autres attaches si nécessaire.

 Si vous utilisez des adhésifs comme de la patte à glace, il faut procéder petit à petit en utilisant des vis. Lorsque le miroir est en place, il faut en ajouter un peu plus pour qu’il soit en équilibre. Pour éviter les glissements latéraux intempestifs, mettez-en aussi sur les deux côtés.